Stage premiers secours

Publié le par Delphine

     Une fois de plus j'ai été peu présente hier. J'ai passé mon stage de brevet de secouriste. C'était très intéressant et très dense sur une journée ! En tout cas ça permet d'acquérir des gestes pratiques en cas d'accidents ou de problèmes de santé d'ailleurs. Toutefois je ne sais pas si je me sentirais capable de pratiquer des choses comme les massages cardiaques ou le bouche à bouche sur quelqu'un qui ne respire plus, c'est compliqué j'aurai peur de faire des bêtises. J'espère que l'occasion de me mettre en pratique ne surviendra jamais ! Sinon on apprend aussi des choses plus pratiques et intéressantes quand on a des enfants ou un mari très inconscient du danger aussi lol !
    La formation s'est réparti en huit modules.
     - Tout d'abord, dans les deux premiers modules, nous avons vu comme il est indispensable de protéger les lieux d'un accident, de se protéger soi-même et de protéger la victime. Il faut par exemple toujours se garer après l'accident et non pas avant comme nous le faisons tous. Et baliser ensuite 150m avant. Si la situation ne s'y prête pas il ne faut pas s'approcher du véhicule. Par exemple, lors de la percussion d'un poteau électrique, si des câbles se sont détachés il ne faut pas s'en approcher. Pour alerter les secours, il y a également des choses très précises à faire : tout d'abord donné son numéro, identifier ensuite le lieu puis si on le peut le nombre de victimes. Pour ceux qui sont détenteurs d'un brevet de secourisme et qui ont agit en conséquence, ils doivent préciser ce qu'ils ont pu être amené à faire. Dans les autres cas, il faut alerter sans rien toucher, on pourrait aggraver la situation. Ensuite il faut toujours demander si on peut raccrocher avec de le faire. Parfois les secours nécessitent d'autres éclaircissements et si on raccroche trop vite ça peut ralentir la procédure. Nous avons travailler sur le déplacement de la victime inconsciente lorsque c'est nécessaire.
     - Nous avons étudié comment arrêter une hémorragie, car à ce niveau là, on n'est plus autorisé à pratiquer garrot ou point de compression.
     - Puis nous avons étudié les cas d'étouffements avec la conduite à tenir.
     - Comment réagir face à une victime inconsciente qui respire ?
     - Comment réagir face à une victime inconsciente qui ne respire pas ?
     - Les conduites à tenir en cas de malaises.
     - Les conduites à tenir en cas de brûlures, plaies ou lésions osseuses, de traumatismes.
     Dans chaque cas les moniteurs jouaient une scène, puis la rejouer en expliquant. Pour être sûrs que tout le monde ai compris, on faisait une récapitulation en prenant la parole. Enfin, on pratiquait les gestes un tour chacun jusqu'à avoir compris. Pour valider de ce stage, on passe sur un cas dit "concret" qui nous amène à agir comme on le fairait en cas d'accident réel dans la vie de tous les jours. Je suis passée sur l'étouffement d'un nourrisson et rien qu'avec le stress d'être surveillé j'ai oublié quelques petites choses. Je me dis qu'avec le stress de la situation, ça doit être compliqué à réagir et à gérer ... Mais c'est toujours utile ! Alors moi je dis qu'une chose, si vous avez l'occasion de le passez, faites-le, ça ne peut que vous être bénéfique !

Publié dans Tranches de vies

Commenter cet article

LIZOTCHKA 27/10/2008 11:55

Merci pour le renseignement. J'avais entendu parler de plusieurs jours.

Delphine 27/10/2008 12:06


Ben ça dépend, il existe les deux, moi j'ai préféré le faire d'un trait !


BlackAngèle la crapule 26/10/2008 21:58

Ce stage devrait être gratuit accessible à tous et obligatoire à l'école.
Voilà ce que je pense ...Na !!!

Delphine 27/10/2008 09:11


oui c'est sur et je pense qu'on devrait avoir des stages pour se rappeler aussi de temp en temps ! Mais vu comment est traité le public en ce moment je ne pense pas que ce soit prévu ...


LIZOTCHKA 26/10/2008 16:29

C'est très utile. La formation dure longtemps?

Delphine 26/10/2008 16:53


Oui c'est super utile, la formation dure une journée entière mais je crois qu'il y a des établissements qui proposent de la passer en plusieurs fois. Moi j'ai sauté sur une occasion !